Douleurs articulaires cheval : que faire ?

Douleurs articulaires cheval : que faire ?

Les chevaux sont considérés comme étant des animaux ultra-sportifs. Toutefois, une fois âgés, ils commencent à souffrir de douleurs articulaires. Dès lors, il faut prendre soin de ces derniers dès leur jeune âge. Voyons-en plus sur les mesures à adopter pour faire face aux douleurs articulaires cheval.

Les signes des douleurs articulaires chez un cheval

Votre cheval semble atteint de maux articulaires ? Cela se traduit généralement par un problème de boiterie à froid. Ce mal a tendance à disparaître dès que l’animal est échauffé. Par ailleurs, on peut aussi relever des problèmes de raideur sur certaines parties du corps. Il est également possible d’entendre des craquements au moment de la mobilisation d’un des membres de l’animal. Les articulations douloureuses tendent aussi à gonfler. Cela concerne souvent le genou, le jarret, le boulet… Notez quand même que ces maux peuvent toucher le dos et l’encolure. Certains produits spécifiques servent à traiter ces désagréments. Cliquez ici pour en savoir plus.

Les différentes causes des douleurs articulaires chez un cheval

On répertorie deux affections touchant les articulations des poneys et celles des chevaux. CE sont :

  • L’arthrose ;
  • L’arthrite.

La première porte sur la dégradation des cartilages articulaires causant une inflammation assez douloureuse. Le cartilage n’est plus capable de garder son rôle d’amortisseur. Les os et les tissus autour de l’articulation subissent des modifications. Il est à noter que l’arthrose n’est pas réversible. Pour le soulager, on agit juste sur le confort du cheval.

La seconde douleur ou arthrite concerne l’inflammation des articulations des chevaux. Elle est causée par des bactéries. Ces dernières s’infiltrent dans l’articulation en cas de plaie. Les médicaments ont parfois du mal à agir rendant le lavage articulaire indispensable. Le vétérinaire aura besoin de faire des radiographies pour établir un diagnostic. Il ne pourra repérer les zones douloureuses qu’en procédant de cette manière. Il faut passer par une arthroscopie pour voir si l’animal a besoin d’une intervention chirurgicale. Et c’est souvent le cas quand le cartilage se dégrade.

Soulager les problèmes articulaires du cheval

Offrez un meilleur confort au cheval en choisissant entre différentes sortes de traitements. Toutefois, seul un vétérinaire pourra examiner l’animal et décider de la meilleure cure à lui administrer. Il peut se contenter de lui administrer des AINS ou anti-inflammatoires non stéroïdiens afin de calmer la douleur.

Sinon, le vétérinaire pourrait encore proposer d’injecter des infiltrations dans l’articulation du cheval. Ces dernières contiennent de l’acide hyaluronique ayant pour effet de lubrifier l’articulation. Certaines infiltrations agissent à l’instar de puissants corticoïdes.

En plus des traitements médicamenteux, le cheval qui souffre d’arthrose devra continuer à travailler afin de ralentir l’évolution de la maladie. Aussi, un arrêt complet du travail pourra aggraver l’arthrose et rendre les douleurs encore plus vives. Il est préconisé de faire travailler le cheval sur le sol plat pour lui permettre de garder toute sa masse musculaire. De même, on privilégiera une vie au pré pour lui donner l’opportunité de se déplacer de manière régulière.